jeudi 1 janvier 2015

La Loi de Murphy


Murphy était un ingénieur qui, en 1949 au cours d’une expérience qui avait un poil mal tourné, a immortalisé une loi éponyme en disant un truc du style : Tabernacledechristviarge, tout ce qui peut mal tourner finira par mal tourner!
(Bon pour le début, c’est moi qui imagine mais je me trompe peut-être car le bougre n’avait rien de québécois !)

Dans l’esprit dépité du pauvre Murphy, cette déclaration célébrait le pessimisme élevé au rang d'un principe fondamental. 
Avec le temps, cet adage s’est vu raffiné dans l’aéronautique, en une espèce de loi universelle, érigée à la gloire du principe de précaution.
Pour être concret, au nom de la loi de Murphy, on s’assurera qu’aucun évènement même improbable ne peut remettre en question un résultat attendu.
Comment on fait ça ? ben on imagine le pire car le pire finira toujours par arriver, c’est Murphy qui l’a dit. Comme un oiseau de mauvaise augure, on passe en revu tous les événements et leurs combinaisons improbables qui peuvent conduire à la réalisation de cette loi de l’emmerdement maximum et on en sectionne les racines.

Par exemple, tu achètes un appartement dont la porte ne s’ouvre pas de l’extérieur sans clé. Tu te dis faudra que je fasse super gaffe pour ne pas m’enfermer à l’extérieur, hein !!!
Tu maitrises l’affaire pendant deux jours et puis un matin, en partant comme un dératé pour aller t’acheter un croissant aux amandes, tu claques la portes en réalisant au moment précis où le pêne rentre dans la gâche (rien de sexuel ici) que mortecouille, tu n’as pas pris les clés !!!
Là, de deux choses l’une:
Où bien tu avais envisagé Murphy avant et tu vas tranquillement et serein chez ta voisine à qui tu as laissé un double des clés et qui a un cul à rendre libidineux un cloitre de moines ayant fait vœu de silence.
Où bien Murphy, tu t’en tamponnais le coquillard et tu passes la matinée à attendre un serrurier qui va te facturer pour ouvrir TA porte avec TES clés juste derrière, le prix d’un ensemble Aubade avec porte-jarretelles et bas Chantal Thomas !!!

Cette loi peut trouver beaucoup d’application, vous savez.
Tenez, la dernière fois, j’avais niché dans l’anneau de ses jolies fesses un plug vibrant rose (je suis un grand romantique) que je pouvais actionner à distance avec une radiocommande.
On est allé faire des essayages de lingerie dans un grand magasin.
La règle était simple, je n’échangerai aucun mot avec elle, je me servirai juste de la télécommande que j’avais dans la poche pour lui signaler mes choix.
Il va de soit qu’elle avait appris au préalable les cinq séquences vibratoires codées nécessaires à nos échanges silencieux quand une vendeuse se porterait à sa hauteur.

Et bien arriva ce qui devait arriver, on a frisé la catastrophe. 
Au moment où elle donnait (suite à ma liaison radio) son avis sur les modèles que lui présentait la vendeuse, le plug est tombé en panne.
Enfin en panne, si on peut dire, puisque qu’en fait il est resté bloqué en mode vibration 3 sans que je puisse reprendre le contrôle des opérations.
Elle me regardait à la dérobée, avec dans ses yeux suppliants, ce voile qui lui trouble le regard quand elle est excitée et honteuse à la fois.
Je voyais à la manière dont elle se tortillait en se mordant les lèvres qu’elle avait besoin que j’intervienne pour reprendre le contrôle qui était en train de nous échapper.

Et bien grâce à Murphy, j’ai évité le pire !
Car au nom du principe de précaution, j’avais garni son sexe d’un œuf vibrant télécommandé rose (j’aime assortir les couleurs) dans le cas où le plug subirait une défaillance de transmission.

J’ai pu donc reprendre la liaison…




32 commentaires:

  1. Ça ndendevaivaivai pas ê.ê.être fafafacile dedede réponponpondra.a.a la venvenvendeuse; a.a.avec toutoutou ces bruits de de rororobot mamamariie quiqui papapa.rasite !!! :D :D :D

    Pupuputain a.a.a.rétez cescesces trucs ououou je vous les fais boubouboufer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon pauvre petit poussin, qui vous a donc attachée ainsi, assise sur une machine à laver linge Vedette des années 70 avec option earthquake?
      Ahben c'est ben vraiiii çaaaaa !!!

      Supprimer
    2. Monsieur Méchant est le ptit frère de la mère Denis. Encore un truc qu'on nous avait caché... <:0)

      Supprimer
    3. Oui, je lave plus blanc les âmes perdues des petites dévergondées fornicatrices ! ;D

      Supprimer
  2. La loi de Murphy, ou la loi de l'emmerdement maximum... pas sûre que le blocage de ce plug rose bonbon sur la troisième vibration sans solution de secours aurait été un "emmerdement", cela aurait donné une excuse en acier trempé à la demoiselle pour acheter le rayon lingerie tout entier ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vilaine, je n'ose comprendre ce que vous êtes capable d'imaginer en ce début d'année...

      Supprimer
    2. Menterie, vous osez très bien en vérité !

      Supprimer
    3. de si vilaines pensées chez une si charmante jeune fille ...

      Supprimer
    4. Quelqu'un m'a dit que ça allait très bien ensemble ;-)

      Supprimer
  3. Sinon, ce post m'a immédiatement fait penser à Interstellar, lorsque le personnage principal explique à sa fille qui lui reproche de l'avoir prénommée Murphy que “la loi de Murphy ne signifie pas que quelque chose de mauvais va se passer. Cela signifie que tout ce qui peut arriver, va arriver”. C'était TROP mignon <3 (mode bisounours activé ! Tiens, d'ailleurs, il existe sur votre plug celui-là ? :D)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Tout ce qui peut arriver, va arriver..."
      C'est ce que je me suis dit en imaginant que le service des impôts allait me téléphoner en m'annonçant, en guise de bonne année, qu'ils avaient misé pour moi la totalité de mes impôts à l'euromillion et que, thanks to Murphy, ils étaient ravis de m'apprendre que j'étais l'heureux gagnant du plus gros lot de l'histoire du jeux!!!!
      Je viens de vérifier mon répondeur, toujours rien.... 0_°

      Supprimer
    2. "Tout ce qui peut arriver, va arriver..."
      C'est aussi ce que je me dis à chaque fois que je tente de me soustraire à cette humiliante punition qu'est le coin quand un TRES méchant (c'est un euphémisme, vous n'avez pas idée à quel point ! :-p) me l'impose, en imaginant que pour une fois, il cèdera !
      Eh ben, j'ai encore vérifié la dernière fois, toujours pas... o_°

      Supprimer
    3. Il y aurait donc une ligue des Méchants Exigeants ?

      Supprimer
    4. Oui mais y qu'un seul leader, c'est le mien !

      Supprimer
    5. Tiens La LME ne serait donc pas la Loi pour la Modernité Economique mais la Ligue des Méchants Exigeants !

      Supprimer
  4. La loi de Murphy n'est malheureusement pas si fantaisiste ni si pessimiste que cela, elle se vérifie souvent... Comme Le Principe de Peter" !...
    Mais ce qui est parfaitement scandaleux, c'est la totale absence de fiabilité des gadgets vibrants à télécommande sans fil... Ça devrait coûter 3€ dans les bazars chinois, et ça en coûte 50 dans les magasins spécialisés !...
    Mais l'histoire est savoureuse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que niveau fiabilité, c'est un pur scandale !
      Y-a surement un concept à lancer !

      Mesdames, Mesdemoiselles, restez connectée en permanence ! :
      Avec le "Méchant Waldo Toy", fini la panne des sens !
      Batterie lithium, autonomie de 80 jours, ce joujou est Murphyproof !
      (Testée en laboratoire insonorisé par Ellie qui vient d'attaquer sa deuxième semaine...)

      Supprimer
    2. Heuuu non... J'ai pris un peu de retard je vais rappeler la dame qui veut me faire essayer tout ces joujoux et que j'en parle sur never si vraiment ça intéresse ...

      Supprimer
    3. Dites lui que je veux bien les essayer aussi ! (et pas sur moi, je précise pour les esprits joueurs )!

      Supprimer
    4. Hého ! j'ai déjà un poste de secrétaire :p...(secrétaire de direction, même ! ;) )

      Supprimer
    5. Et bien, c'est le moment de vous mettre au temps partagé !

      Supprimer
  5. Un plug sur le plat et un œuf en cocotte.... Tout ça c'est une histoire de sexe à pile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très anglais tout ça ! Gode save the Queen !!!!

      Supprimer
    2. Yes, Sir, and Gode save the gouines too !

      Supprimer
    3. Les bretons ont le Gode save the Kouign !

      Supprimer
    4. Ouiiiii aussi, même que c'est trop bon, çaaaa !

      Supprimer
  6. Il parait qu'un gode ça fait Queener

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ses voies ne sont pas jamais impénétrables ...

      Supprimer
  7. Tant de prévoyance mérite un vibrant hommage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai aucun mérite, vous savez. J'ai toujours été en quête de bonnes vibrations ! ;)

      Supprimer
  8. Je suppose que ce n'est pas normal que je puisse m'éclater de rire sur chaque billet :)
    Cependant j'admets que si dans un premier temps je me suis dis "Aïe", maintenant, je me dis "pas mal, pas mal..." :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si c'est normal mais c'est de bonne augure.
      "Honi soit qui mal y pense" était la devise de l'ordre de la jarretière... :p

      Supprimer